Exposition : Elements -Sédiments, Paul Vergier, Bruno Bienfait

Du 16 janvier au 1er mars 2009




 Cette exposition rassemble deux artistes et quelques œuvres issues de la Collection Candide, un antiquaire-brocanteur passionné par l’art populaire et singulier qu’il a cherché authentique, et que Le Petit Musée du Bizarre à Lavilledieu en Ardèche abrite. Une centaine d’œuvres accessibles au public grâce à la compagne de ce collectionneur maintenant disparu, Madeleine Tekielski qui maintient cet ensemble et qui a bien voulu collaborer avec « Les enfants du Facteur » durant l’année 2009, autour de plusieurs expositions.





"Depuis les années 1983 Bruno Bienfait est sculpteur-sur-bois, chez lui ces mots vont ensemble. Il est né en 1958 et vit entre Varsovie et Puyméras. Ses œuvres sont des sculptures et des bas-reliefs polychromes que l’on pourrait qualifier d’abstraites. Elles sont cependant issues du contact avec  ses « déambulations dans la nature » qui prodigue « des merveilles d’harmonie et de symétrie ». Des  « morceaux rencontrés », qu’il rapporte, transformés en sculpture concentrée, grossie et dilatée, en des formes tactiles, caressantes à l’œil aussi. [...]




Les murs sont occupés par les tableaux de Paul Vergier que nous avons déjà  vu exposer à Grignan où il vit. Aujourd’hui il est devenu un peintre confirmé qui a su franchir le pas du grand format  de façon magistrale et talentueuse,  d’une qualité incontestable. Ces tableaux là sont des détails de la serre de sa compagne jardinière ou des morceaux de labours des terres de son frère paysan. On pourrait être frustrés par les limites du tableau que le détail sous-entend. Non, notre regard reste dans l’espace de la toile, ne se plaint pas des bords. Il y a  une beauté humide, une matière picturale fluide et légère qui noient le regardeur dans sa contemplation aveugle, mais qui le satisfait de cette capture obligée, tranquille, en dehors du temps. Le rapport à  la nature, les périphéries urbaines et la littérature sont principalement les sources de son travail. Mais les sujets et motifs du peintre lui sont  particuliers : des chantiers d’immeubles dans des zones extérieures des grandes villes, la charrue qui ouvre la terre, les « nord » de villa de petites agglomérations, des parcs d’attraction abandonnés, dernièrement la paroi de plastique et quelques plantes de fin d’été de la serre du jardin.  [...] En 2008 une exposition personnelle à Paris, à la Galerie Nathalie Gaillard, l’a libéré pour un temps de ses doutes qui sont la fragilité et la force de tout créateur."     


Vernissage le vendredi 16 janvier 2009 à 17h.      



Une proposition d'Isabelle Lefèbvre, avec la complicité d’œuvres de la collection Candide - Lavilledieu (07), le soutien de la ville de Grignan, du Conseil Général, des adhérents, et d'un don particulier pour l'association Les enfants du Facteur.    

Les enfants du Facteur
les-enfants-du-facteur@orange.fr
http://espaceducrosorangefr.centerblog.net/